L’affaire Alphonse Courrier par Maria Morazzoni

Publié le 5 novembre 2008

Il a décidé pour sa propre vie de ressentir le moins de douleur possible et pour cela il veut maîtriser toutes les étapes de sa vie, anticiper et écarter toute possibilité d’imprévu. A trente ans, il dirige dans un village d’Auvergne, une quincaillerie florissante. Il a choisi une épouse dont les vertus domestiques sautent aux yeux de tous mais qu’il n’aime pas et il jouit d’une estime indiscutable. En réalité derrière la façade du conformisme, bien des passions réprimées couvent : celle qu’il inspire à Germaine, une jeune domestique strabique, celle qu’il partage en secret avec Adèle pendant des années, la femme la plus laide du village ; mais aussi la guerre larvée entre la vielle madame Courrier et la nouvelle. Les rebondissements et les chassés croisés se succèdent, sous le regard oblique des autres, comme dans une tragédie grecque, et sous celui du narrateur, impliqué, ironique, narquois. Jusqu’au jour où le vaudeville se transforme en catastrophe. Le narrateur –observateur et dramaturge à la fois parvient à donner corps, couleur, intensité dramatique aux principaux protagonistes. On retrouve l’atmosphère de la province de Balzac, la même détermination maniaque des personnages, l’apparente froideur de Flaubert, le pessimisme de Maupassant. Bref, une nouvelle […]