Seul dans le noir par Paul Auster

Publié le 31 mars 2009

August Brill est le narrateur, ancien critique littéraire à la retraite, 72 ans et handicapé depuis un accident de la route. Veuf, il vit chez sa propre fille et regarde des films à longueur de journée avec Katya, sa petite fille qui a le cœur brisé. La nuit, « seul dans le noir », il s’invente des histoires pour échapper aux remords, aux angoisses. Il fait surgir ainsi une Amérique parallèle, en proie à la guerre civile. August Brill est le narrateur, ancien critique littéraire à la retraite, 72 ans et handicapé depuis un accident de la route. Veuf, il vit chez sa propre fille et regarde des films à longueur de journée avec Katya, sa petite fille qui a le cœur brisé. Elle avait quitté son fiancé juste avant qu’il ne parte servir en Irak, où il a été enlevé, puis exécuté. Myriam est aussi inconsolable après cinq ans de divorce. Sous le même toit vivent donc trois êtres écorchés, rongés par le remords. August joue son rôle de tampon, il écoute et console. Insomniaque la nuit, notre narrateur « seul dans le noir » essaie de trouver le sommeil ou du moins chasser ses souvenirs et ses angoisses en s’inventant […]