Une femme en colère par Wassyla Tamzali

Publié le 8 janvier 2010

Lettre d’Alger aux Européens désabusés La voix de cette intellectuelle féministe algérienne est à écouter de toute urgence. Le livre de Wassyla Tamzali sorti l’automne dernier apporte un éclairage vivifiant aux débats sur l’identité, le voile islamique, la place faite aux femmes musulmanes. Wassyla Tamzali commence par décliner les différentes facettes de son identité. Née en 1941, Wassyla Tamzali a été avocate à Alger puis directrice des droits des femmes à l’Unesco. Elle milite dans le mouvement féministe maghrébin. « Aussi loin que je fasse remonter mes pensées, mes engagements politiques, à commencer par le temps de la guerre pour l’indépendance de l’Algérie, [les Européens] ont été ma référence. L’introduction de Sartre au livre de Franz Fanon, les Damnés de la terre, et le Deuxième sexe de Simone de Beauvoir ont éclairé mon itinéraire intellectuel ». Mais elle a dû vivre « la concurrence douloureuse entre l’appartenance à sa culture d’origine et le désir de liberté.. » Il faut écrire l’histoire et expliciter l’identité recomposée et réconciliée des intellectuel(le)s du Sud « Je suis du clan de ces femmes et de ces hommes épris de liberté qui, bien qu’appartenant à un pays et à une histoire n’hésitent pas à engager […]