En panne sèche par Andreas Eschbach

Publié le 22 février 2009

EschbachAEn panne sèche est un thriller écologique, réussi, aux effets d’attente entretenus sur plus de 700 pages, nourri de toutes les interrogations conjoncturelles sur le tarissement des sources d’énergie et les conséquences inéluctables sur nos sociétés.

Markus Westermann a quitté l’Allemagne pour les Etats-Unis. Jeune homme rongé par l’ambition, il n’ a qu’une idée en tête : « l’american dream », la réussite et la gloire. Il fait la rencontre de Karl Walter Block, un Autrichien au charisme magnétique. Ce dernier prétend avoir découvert une méthode révolutionnaire pour détecter de nouveaux champs pétrolifères. Markus, rapidement convaincu, engage la fortune de son héritage pour fonder avec lui une société. Les investisseurs, d’abord sceptiques deviennent très vite enthousiastes lorsque Block parvient à trouver du pétrole dans le Dakota du Sud, là où personne n’aurait pu en soupçonner l’existence. Mais un piège va se refermer sur eux quand ils acceptent un contrat avec l’Arabie Saoudite. Les effets escomptés avec la méthode Block se font attendre dans le désert saoudien. La CIA s’en mêle.

Ce roman d’Andreas Eschbach fortement documenté s’appuie sur de solides bases théoriques et historiques. Le lecteur profite ainsi d’un éclairage pertinent sur les termes du débat écologique actuel, l’histoire de l’énergie fossile, les diverses ramifications géo-stratégiques nouées entre les différentes nations autour de l’or noir. Des rétrospectives ponctuelles apportent au roman une épaisseur bienvenue. La première partie est centrée sur le projet de la méthode Block, les convoitises suscitées, les derniers feux d’une civilisation bâtie sur le pétrole. La seconde partie est plus prospective. Elle nous laisse entrevoir, sans catastrophisme, mais avec beaucoup de réalisme et de rigueur ce qui adviendrait si le plus vaste champ pétrolifère saoudien, Ghawar venait à se tarir, à savoir l’effondrement plus ou moins rapide selon les pays de tout notre univers quotidien. L’auteur met en scène une quantité de personnages suffisante pour décliner les différentes facettes de sa thématique. Leurs trajectoires individuelles finissent par se croiser pour former une fresque contemporaine pleine d’humanité, avec des moments de forte émotion et dérouler dans une narration dense et dynamique une intrigue haletante jusqu’au dénouement final. A lire de toute urgence.