L’audace d’espérer, par Barack Obama

Publié le 5 novembre 2009

Un livre programme, une profession de foi argumentée, publié aux Etats-Unis en octobre 2006 et en France octobre 2007 avec la traduction de Jacques Martinache. Le sénateur démocrate du moment, cinquième sénateur noir du pays dévoile un vibrant appel au changement, à un nouveau rêve américain adressé à tous les Américains au -delà des divisions et des clivages politiques habituels. Il reprendra la substance de ce livre 4 mois plus tard quand il annoncera sa candidature aux élections présidentielles le 10 février 2007 à Springfield dans l’Illinois. Ses objectifs prioritaires sont la fin de la guerre en Irak et la sécurité internationale, le recul de la pauvreté et la relance, l’instauration d’une couverture maladie universelle, le rétablissement de l’ascenseur social par l’éducation, la culture et l’aide sociale, l’indépendance énergétique, un nouveau consensus national et la fin du bipartisme. Dans l’audace d’espérer, il explique les moyens qu’il compte mettre en œuvre pour insuffler aux Américains l’énergie du changement et pour résoudre les problèmes les plus urgents de leur société. Chacun des grands chantiers à venir est abordé sous l’angle du pragmatisme, de la consultation, de la méthode délibérative pour arriver au plus grand consensus possible. De nombreux exemples viennent étayer ses […]

Le jeu de l’ange, par Carlos Ruiz Zafon

Publié le 20 octobre 2009

Le deuxième livre de Zafon est paru en avril dernier et il est devenu en quelques mois un best seller:un million d’ exemplaires en quarante jours. Son premier roman « l’ombre du vent » a été vendu à dix millions d’ exemplaires dans 50 pays. Le « jeu de l’ange » se passe dans la ville de Barcelone des années 20. Le jeu de l’ange de Carlos Ruiz Zafon évoque un contexte de haine et d’insécurité qui aurait pu servir de toile de fonds à un roman historique sur la guerre civile, mais il utilise ce décor inquiétant pour donner une résonance décalée, glauque à un thriller fantastique. La grande pauvreté est omniprésente mais la ville est aux mains d’une bourgeoisie opulente et de fonctionnaires corrompus. Le héros principal David Martin est un jeune écrivain perdu dans la capitale catalane, marqué dès sa plus tendre enfance par le malheur. Carlos Ruiz Zafon semble s’être amusé à la rendre la plus misérabiliste possible. Une mère partie, un père alcoolique, violent quand il le surprend en train de lire. Il meurt assassiné sous les yeux de son fils quand celui ci a à peine dix ans. Heureusement pour David la littérature l’avait déjà sauvé car il […]

Quitter le monde par Douglas Kennedy

Publié le 27 août 2009

Je viens de lire le dernier Douglas Kennedy « Quitter le monde » pour satisfaire ma curiosité sur celui qu’on appelle le maître du thriller, le maître du suspens et du mélange des genres : drame psychologique et roman social sont habilement mêlés. Le récit est bien construit, dense et intelligent. L’intrigue psychologique obéit à une construction sans faute, les personnages sont attachants, son héroïne criante de vérité et émouvante. Voilà une héroïne en proie à la malchance, et à la culpabilité. Malgré les nombreux atouts qui auraient dû lui assurer dans la société américaine contemporaine une réussite éclatante, beauté, intelligence, un cursus universitaire sans faute, un doctorat dans la prestigieuse Harvard, Jane Howard se débat contre les coups du sort qui la mènent à l’hôpital psychiatrique. Elle ne cesse de se rendre responsable des malheurs qui l’accablent, depuis ses treize ans. La culpabilité est partout pour Jane. Dans les reproches de sa mère qui la tient responsable de l’échec de son propre mariage. Son mari fuit le lendemain du jour où Jane sort à ses parents qu’elle ne se mariera jamais et qu’elle n’aura jamais d’enfant. Quinze ans plus tard, elle se rendra responsable de l’échec de sa première histoire d’amour avec […]

Des saisons au bord de la mer par François Maspero

Publié le 24 août 2009

Les « abeilles et la guêpe » avaient été l’an passé un bonheur de lecture. Cette autobiographie de François Maspero révélait une écoute aux tragédies contemporaines, un courage personnel et une générosité infinis. J’ai retrouvé dans ce nouveau récit de vie, la même sensibilité au monde, mais des perspectives et une écriture différents. Il ne s’agit plus de restituer le parcours de sa vie, mais de faire revivre dans un registre poétique, les traces de deux enfances heureuses, la sienne et celle de sa fille. Le mode de la narration à la troisième personne lui a donné une liberté de transposition et d’idéalisation qui explique l’unité, les résonances heureuses entre les deux récits. Il rassemble donc dans une première partie une masse de souvenirs visuels, sensoriels, émotionnels sur ses vacances d’été chez les grands parents dans le Boulonnais, sans doute la ville d’ Outreau. Il se souvient de tout ce qui en faisait les plaisirs : les jeux de plage, les parties de pêche avec les cousins, la chasse aux papillons avec le grand-père. Cet ancien médecin l’a initié à la curiosité du monde et de la nature. Mais dans les grands rassemblements familiaux de l’été, la seule personne avec qui il […]

La composition française par Mona Ozouf

Publié le 8 août 2009

Spécialiste reconnue de la Révolution française, l’historienne Mona Ozouf a publié au printemps dernier une autobiographie à forte visée argumentative, mêlant l’évocation de son enfance bretonne dans les années 30 à 40 à des réflexions personnelles sur les identités nationales et régionales. « La France a toujours vécu d’une tension entre l’esprit national et le génie des pays qui la composent, entre l’universel et le particulier. Mona Ozouf se souvient de l’avoir ressentie et intériorisée au cours d’une enfance bretonne ». « Composition française » commence par le portrait de son père disparu quand elle avait quatre ans. « Un instituteur communisant, ardent défenseur de la cause bretonne, directeur d’une association et d’une revue baptisée Al Farz (la faucille) ». Puis c’est l’évocation de sa grand-mère : « Ma grand-mère, son costume, sa coiffe, sa langue, ses savoirs multiples, tout en elle parlait de l’identité bretonne. Et pourtant. C’était elle, la TSF étant entrée dans notre cuisine, qui vénérait Tino Rossi, elle qui à côté de son répertoire breton, chantait « vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine » Enfin, celle de sa mère : « la jeune fille que mon père remarque (lors d’une conférence pédagogique), second miracle, qui parle breton , va embrasser sa cause, épouser sans hésitation l’aridité de […]

Le verdict du plomb par Michael Connelly

Publié le 4 août 2009

Absent des prétoires depuis plus d’un an, l’avocat Mickey Haller hérite de la clientèle de son confrère Jerry Vincent, assassiné dans un parking. Après avoir reconstitué son équipe, l’avocat va devoir défendre une dizaine de jours plus tard Walter Elliot, magnat du cinéma accusé d’avoir tué sa femme et son amant . Michael Connelly, devenu en quinze ans la star du roman noir américain, est un spécialiste des polars judiciaires depuis 1994. Il dénonce avec réalisme et acuité les travers du système judiciaire américain, mais il s’attache en plus dans ce roman à peaufiner un personnage complexe aux prises avec les contraintes du milieu, les contradictions du métier, et des scrupules moraux. Ce dernier est un redoutable prédateur, capable de sauver les crapules qu’il doit défendre, mais en même temps, un être humain fragile, en quête d’intégrité et de vérité, capable de défendre gratuitement un client. Jusqu’où peut-on défendre l’indéfendable ? Jouer avec le mensonge sous prétexte qu’un autre mensonge fait risquer la peine de mort à un innocent ? Jusqu’où un avocat de la défense peut-il exercer son job à Los Angeles, sans basculer lui-même dans la corruption et le cynisme ? Comment se réconcilier avec sa fille de onze ans et […]

Les aventures miraculeuses de Pomponius Flatus, par Eduardo Mendoza

Publié le 21 mai 2009

Un roman franchement jubilatoire du début à la fin. Au premier siècle de notre ère, le philosophe et naturaliste Pomponius Flatus, entreprend un voyage aux confins de l’Empire romain à la recherche d’eaux miraculeuses qui le libéreraient de ses très gênants soucis intestinaux. Le hasard conduit ses pas à Nazareth, en Galilée. Un riche propriétaire local vient d’être assassiné et le tribun Appius Pulcher doit procéder à l’exécution du suspect, Joseph le charpentier. Un délai lui est accordé, puisqu’il doit confectionner lui-même la croix sur laquelle il doit être supplicié. Ce qui donne le temps à son charmant fils du nom de Jésus de convaincre notre philosophe de mener l’enquête moyennant finances et de découvrir le véritable coupable. Grâce à une éloquence brillante, il réussit à faire parler des personnages tous aussi truculents les uns que les autres. C’est ainsi qu’on en retrouve de très connus : Matthieu, Judas, Barabas, Zaccharie mais pas dans les rôles habituels. Pastiche de roman historique et de roman policier, parodie de best-seller et de récit apocryphe, les « aventures miraculeuses de Pomponius Flatus » d’Eduardo Mendoza relèvent à la fois des Monty Python pour le burlesque et de l’« histoire naturelle » de Pline […]

Un brillant avenir par Catherine Cusset

Publié le 21 mai 2009

Elena est une jeune physicienne roumaine, née en Bessarabie juste avant la Seconde guerre mondiale et réfugiée en Roumanie. Encore étudiante, elle rencontre dans un bal un jeune homme dont elle tombe passionnément amoureuse. Jacob est juif et ses parents s’opposent au mariage. Elena finit par le leur imposer, l’épouser et réaliser son rêve : quitter la Roumanie communiste et antisémite de Ceausescu. Ils se retrouvent avec leur fils en Israël. Et là, elle va devoir se battre encore pour ne pas y rester, obtenir un visa pour les Etats-Unis et le financement de l’émigration. A quarante ans, enfin arrivée au pays de ses rêves, c’est un nouveau départ mais aussi une nouvelle confrontation avec la réalité. Sa belle fille Marie est une jeune intellectuelle française, à l’esprit orgueilleux et indépendant. Elle lui donne surtout l’impression de vouloir lui prendre son fils tant protégé, l’entraîner en France, « briser son brillant avenir américain ». Hélène comme elle décide de se faire appeler ne supporte pas non plus de voir son mari sombrer peu à peu dans la dépression et la solitude. Catherine Cusset nous offre la plongée dans la volonté de résister, d’être soi, quoi qu’il arrive. Il s’en dégage […]

la nuit de Geronimo par Dominique Sylvain

Publié le 14 mai 2009

Voila un roman policier qu’on oubliera très vite. L’enquêteuse est une détective privée, Louise Morvan, fouineuse obstinée et joli brin de fille. Elle a été contactée par une amie Philippine Domeniac. Cette dernière reçoit chaque matin le même email évoquant son père, qui s’est donné la mort il y a vingt ans. Le message laisse entendre que sa disparition a une origine criminelle, non élucidée. La victime étant désignée par son surnom d’enfant, seul connu de ses proches, les recherches se referment sur eux. La complexité de chacun a de quoi attiser la curiosité. La victime elle-même Thierry Domeniac, avait un parcours peu commun : précurseur de recherche sur les OGM, brillant scientifique, spécialiste de chimie moléculaire. Son frère cadet magnat de la grande distribution et PDG d’un laboratoire de génie génétique se rend régulièrement à Moscou. L’enquête tourne au cauchemar : une filature rapprochée pour Louise, des interrogatoires musclés au commissariat. Le premier suspect est retrouvé mort après avoir été torturé. La jeune femme qui a commandé l’enquête meurt assassinée ainsi que sa tante. Mafia russe, génie génétique, OGM, famille névrotique sont les ingrédients d’une intrigue riche en rebondissements mais sans ressort. L’ensemble est convenu, plat et ne mérite […]

Au Zénith par Duong Thu Huong

Publié le 6 mai 2009

Je connaissais deux magnifiques romans de Duong Thu Huong : « Myosotis »et « Terre des oublis ». Cette écrivaine vietnamienne habite en France depuis 2006, après avoir connu la prison et une longue résidence surveillée dans son pays. « Au Zénith » par Duong Thu Huong est lui aussi un grand roman foisonnant. J’y ai retrouvé le même hommage à la beauté poétique de son pays, la même haine des élites corrompues, d’un régime honni, le même plaisir narratif, enfin le même enchevêtrement de plusieurs intrigues. Ce roman révèle un épisode de la vie privée d’Ho Chi Minh et fait revivre ses derniers mois. Confiné dans une montagne isolée et surveillé par des soldats, alors que la guerre contre les Américains bat son plein, le Président interroge le combat de sa vie à l’aune du fiasco de sa histoire privée et sentimentale. Il a dû sacrifier son amour à la cause révolutionnaire. Sa femme bien aimée a été massacrée ainsi que toute sa famille et ses enfants ont disparu. On apprend qu’il a voulu éviter à son peuple cette deuxième grande guerre et qu’il s’en est suivi sa propre mise à l’écart et l’élimination de tous les opposants. On y découvre les multiples facettes d’un […]