Le roi de Kahel de Tierno Monénembo

Publié le 23 décembre 2008

A travers la biographie d’un pionnier oublié de la colonisation française en Afrique de l’Ouest, le romancier guinéen Tierno Monénembo retrace le destin et la destruction de l’empire peul du Fouta-Djalon, région prospère au cœur de la Guinée actuelle. Le roi de Kahel nous entraîne dans l’Afrique de la fin du XIXe siècle, dans la période précédant le partage historique du continent noir par les grandes puissances à Berlin. A travers les aventures d’un certain Aimé Victor Olivier, vicomte de Sanderval et précurseur de la colonisation française de l’Afrique de l’ouest, Monenembo restitue les derniers éclats de l’empire théocratique peul du Fouta-Djalon. Le Français fut l’un des premiers à l’explorer et à le faire connaître à ses compatriotes avant de voir toutes ses tentatives d’établir des rapports commerciaux d’égal à égal avec ce royaume réduites à néant, sous la pression d’une administration belliqueuse et enfermée dans sa soi-disant supériorité civilisationnelle. Cet explorateur fut un grand héros dans son temps. Ses nombreux voyages à travers l’empire peul faisaient le régal des gazettes et des journaux de l’époque. En Guinée qui a été dessinée, rappelle l’auteur pendant la période coloniale sur les vestiges du Fouta-Djalon conquis par l’armée française, la mémoire d’Aimé […]