Quitter le monde par Douglas Kennedy

Publié le 27 août 2009

Je viens de lire le dernier Douglas Kennedy « Quitter le monde » pour satisfaire ma curiosité sur celui qu’on appelle le maître du thriller, le maître du suspens et du mélange des genres : drame psychologique et roman social sont habilement mêlés. Le récit est bien construit, dense et intelligent. L’intrigue psychologique obéit à une construction sans faute, les personnages sont attachants, son héroïne criante de vérité et émouvante. Voilà une héroïne en proie à la malchance, et à la culpabilité. Malgré les nombreux atouts qui auraient dû lui assurer dans la société américaine contemporaine une réussite éclatante, beauté, intelligence, un cursus universitaire sans faute, un doctorat dans la prestigieuse Harvard, Jane Howard se débat contre les coups du sort qui la mènent à l’hôpital psychiatrique. Elle ne cesse de se rendre responsable des malheurs qui l’accablent, depuis ses treize ans. La culpabilité est partout pour Jane. Dans les reproches de sa mère qui la tient responsable de l’échec de son propre mariage. Son mari fuit le lendemain du jour où Jane sort à ses parents qu’elle ne se mariera jamais et qu’elle n’aura jamais d’enfant. Quinze ans plus tard, elle se rendra responsable de l’échec de sa première histoire d’amour avec […]

le cerveau de Kennedy par Henning Mankell

Publié le 14 mars 2009

Un sombre thriller suédois traduit par Rémi Cassaigne avec comme toile de fond le naufrage de l’Afrique, aux prises avec le cynisme général et les ravages du sida. Henning Mankell s’est rendu célèbre par ses romans policiers centrés sur l’inspecteur Wallander. « La lionne blanche », « les chiens de Riga », « l’homme qui souriait » m’avaient réconciliée avec ce genre romanesque. Ses fictions ont trait à l’Afrique et la Suède contemporaines et aux questions de société. Ce roman diffère des précédents, puisqu’il a remplacé son enquêteur habituel par la mère de la victime. La narration est centrée sur la tragédie d’une archéologue suédoise autour de la cinquantaine, et sa quête de la vérité. Louise Cantor quitte son chantier de fouilles dans le Péloponnèse pour rentrer en Suède. Impatiente de revoir son fils, elle le retrouve mort dans son appartement de Stockholm. Henry s’est-il suicidé, comme tendraient à le faire croire les apparences, sa mère ne peut le croire, ou a-t-il été assassiné ? Avec l’obstination d’une archéologue, et l’énergie du désespoir, elle va mener son enquête, reconstituer un puzzle particulièrement épars. Elle commence par retrouver les traces de son ancien mari, le père d’Henry, caché en Australie. Puis de Stockholm, la piste les mène […]

En panne sèche par Andreas Eschbach

Publié le 22 février 2009

En panne sèche est un thriller écologique, réussi, aux effets d’attente entretenus sur plus de 700 pages, nourri de toutes les interrogations conjoncturelles sur le tarissement des sources d’énergie et les conséquences inéluctables sur nos sociétés. Markus Westermann a quitté l’Allemagne pour les Etats-Unis. Jeune homme rongé par l’ambition, il n’ a qu’une idée en tête : « l’american dream », la réussite et la gloire. Il fait la rencontre de Karl Walter Block, un Autrichien au charisme magnétique. Ce dernier prétend avoir découvert une méthode révolutionnaire pour détecter de nouveaux champs pétrolifères. Markus, rapidement convaincu, engage la fortune de son héritage pour fonder avec lui une société. Les investisseurs, d’abord sceptiques deviennent très vite enthousiastes lorsque Block parvient à trouver du pétrole dans le Dakota du Sud, là où personne n’aurait pu en soupçonner l’existence. Mais un piège va se refermer sur eux quand ils acceptent un contrat avec l’Arabie Saoudite. Les effets escomptés avec la méthode Block se font attendre dans le désert saoudien. La CIA s’en mêle. Ce roman d’Andreas Eschbach fortement documenté s’appuie sur de solides bases théoriques et historiques. Le lecteur profite ainsi d’un éclairage pertinent sur les termes du débat écologique actuel, l’histoire de l’énergie fossile, […]

Les nains de la mort par Jonathan Coe

Publié le 29 novembre 2008

Londres est célèbre depuis longtemps pour l’effervescence de sa vie musicale, mais l’envers du décor n’est pas toujours reluisant. William, jeune compositeur ambitieux ne cesse de se heurter aussi bien dans sa vie quotidienne que dans ses ambitions professionnelles à toutes sortes d’avanies. Le roman commence par le meurtre de l’un de ces confrères assassiné sous ses yeux par deux nains cagoulés. On découvre tout un monde interlope de musiciens ratés, de barmaids écossaises et de louches managers. Pour William, la vie est un cauchemar. Les séances d’enregistrement sont pathétiques, hystériques, les musiciens minables, ses amours sans espoir, sa colocataire vit une totale tragédie et lui –même devient le principal suspect du crime dont il est le seul témoin. Conçu comme une véritable composition musicale avec intro, interlude, solo, reprise, les « nains de la mort » explore tout un pan de la société britannique méconnu. La satire sociale assez impitoyable est accompagnée d’un humour grinçant. Les nains de la mort par Jonathan Coe est également un thriller mené à un rythme resserré. L’auteur montre enfin une bonne connaissance musicale et une grande tendresse pour tous ces groupes rocks, underground de Londres de la fin des eighties, leurs tics et […]

L’oracle della Luna par Frédéric Lenoir

Publié le 5 novembre 2008

En 1545, les moines du Monastère San giovanni in Venere dans les Abruzzes recueillent le corps ensanglanté d’un inconnu d’une trentaine d’années. Il faudra toute la patience et l’obstination du prieur Dom Salvatore pour aider le jeune homme à recouvrer la santé, puis la mémoire. Alors le lecteur apprend son nom, Giovanni Tratore. Originaire des Calabres, fils de paysan, ce dernier tombe amoureux d’une noble vénitienne Elena, dont le navire s’est échoué près du village. Elle aussi le remarque, quand il est fouetté en public, pour l’avoir épiée au-dessus de sa chambre. Obsédé à l’idée de la retrouver, Giovanni prend la route pour traverser l’Italie et rejoindre la cité des Doges. La quête amoureuse se transforme en chemin initiatique. En effet, en pleine forêt, il fera deux rencontres marquantes. La première sera la belle sorcière Luna qui lui prédit un singulier destin, de feu et de sang. La seconde sera dans la même forêt, se cachant du monde, Maître Lucius, célébrissime astrologue, grand érudit, passionné par la philosophie, la religion, les sciences, le libre arbitre … Giovanni restera trois ans à ses côtés, le temps de se former et devenir à son tour un brillant astrologue. C’est doté de ce […]