Je t’offrirai des spectacles admirables, sur les épaules de Darwin, de Jean Claude Ameisen

Publié le 22 septembre 2014

ameisen« Jean Claude Ameisen nous propose un voyage poétique à travers l’espace et le temps à la rencontre de quelques merveilles du monde, en montant sur les épaules des géants scientifiques et humanistes, mais aussi penseurs, poètes ou artistes pour voir plus loin. » « Jean Claude Ameisen, médecin et chercheur, est professeur d’immunologie à l’Université Paris Diderot. Il est président du comité consultatif national d’Ethique (CCNE). Jean Claude Ameisen est également l’auteur de l’émission « sur les épaules de Darwin » diffusée de 11h à 12h sur France Inter». Emission à propos de laquelle le grand Prix de la meilleure émission de radio lui a été décerné.

Le voyage poétique, auquel l’auteur nous invite, nous fait découvrir l’univers des fourmis agricultrices, celui des abeilles et des fleurs.

On sait presque tout aujourd’hui sur leur mode de communication par la danse frétillante, leur gestion du temps et de l’espace, leur organisation sociale et démocratique, leur diversité génétique, leur capacité à l’émotion et à la déduction, leur sommeil et leur mémoire. A moins de quatre mètres, on peut entendre à certains moments de l’année le cri de guerre lancé par les princesses à la conquête du pouvoir.

Pendant des décennies, des bouteilles de lait ont été déposées chaque matin sur le palier des maisons anglaises. Les mésanges ont appris en s’observant les unes les autres, à voler la crème des bouteilles de lait à capsule rouge.

Nous découvrons également le monde des alvéoles et des flocons de neige et comprenons leur étrange géométrie grâce au grand talent pédagogique de Jean Claude Ameisen. De minuscules horloges biologiques battent les heures au cœur de chaque être vivant. Les dunes de sable, comme les cellules vivantes se démultiplient grâce à l’action contradictoire d’un inhibiteur et d’un activateur.
Ce livre est une mine de connaissances scientifiques les plus récentes et de références littéraires les plus larges. En voici quelques exemples : « Je t’offrirai, à partir de toutes petites choses, des spectacles admirables » Virgile, Géorgiques

« Le cerveau d’une fourmi est l’un des plus merveilleux atomes de matière dans le monde, peut-être plus encore que le cerveau humain. » Charles Darwin, la généalogie de l’homme

Voir un monde dans un grain de sable, Et un ciel dans une fleur sauvage, Tenir l’infini dans la paume de ta main, Et l’éternité dans une heure.
William Blake, Augures de l’innocence.

Toute la nature n’est autre que de l’art, qui t’est inconnu, Tout hasard, une direction que tu ne peux pas voir, Toute discorde, harmonie incomprise.
Alexandre Pope, Un essai sur l’homme
« La plus belle expérience que nous puissions faire est celle du mystère- la source de tout vrai art et de toute vraie science. » Albert Einstein. Le monde tel que je le vois